Atelier Palmers PRESTATIONS VOTRE PORSCHE PROFESSIONNELS CONTACT

Achat d'une Porsche :
les erreurs à éviter

Article publié le 26/08/2015

Examen de véhicule et carnet d'entretien Porsche

Acheter une sportive Porsche n'est pas un achat anodin. Les sommes mises en jeu sont importantes, voire conséquentes pour les anciennes, et les choses à vérifier sont très spécifiques et réclament de solides connaissances produit et technique. En cas d'erreur, les frais de remise en état peuvent être importants. Pour mettre toutes les chances de son côté, voici ce qu'il ne faut pas faire :

N'écouter que le vendeur

Les sportives Porsche sont des autos différentes du reste de la production automobile et peu de gens les connaissent en détail. Les particuliers savent en général très peu de choses sur leur propre auto ou récitent simplement ce qu'on leur a dit lors de l'achat. Certains font des recherches un peu approfondies qui se soldent souvent par une accumulation d'erreurs ou d'approximations. Il existe de vrais connaisseurs et on les repère très vite, dès la lecture de l'annonce de vente.
Quant aux professionnels, partant du fait qu'ils en savent plus que vous, il vont vous raconter toutes sortes de jolies histoires, au contenu technique souvent approximatif.
On a vu ainsi de fausses 911 restylées (phase 2) maquillées en changeant quelques pièces, ou une Carrera de 2004 non concernée par le roulement d'arbre intermédiaire IMS car propulsion.

Acheter comme une autre auto

Autant avec un peu d'expérience, on peut réussir un achat de sportive conventionelle, autant chez Porsche, l'emplacement des composants, les compétences clés pour l'entretien, les différentes manières de vérifier le niveau d'huile, les choix de pneumatiques, ou les petites faiblesses spécifiques, ne se retrouvent pas ailleurs.

Négliger l'entretien passé et à venir

Il faut être en mesure de décrypter précisément les factures fournies : respect des échéances, détail des pièces changées, pannes rencontrées. Idéalement, on doit pouvoir analyser un dossier d'entretien qui comprend des factures réalisées à l'étranger (en allemand le plus souvent). Évidemment, une facture de 6 € pour une ampoule changée chez Porsche n'apporte rien au dossier.
A l'issue de l'analyse du dossier et de l'examen de l'auto, il faut être en mesure d'évaluer les frais à venir : remise en état d'éléments défectueux, échéances à court terme, améliorations nécessaires pour rester dans le cahier des charges prévu.

Ne pas étudier et comparer la configuration

Chez Porsche, l'équipement de série est assez faible (sauf sur Turbo), les options très nombreuses (plus de 140), relativement chères et capables de modifier le comportement et le ressenti au volant. Il faut donc posséder cette culture produit qui permettra de s'assurer que l'auto correspond au souhait de balades bucoliques ou de conduite sportive, ainsi que la cohérence de la configuration pour votre plaisir et la facilité de revente.
Bien sûr, l'habituel "toutes options" que l'on lit dans les annonces n'existe pas, il nous renseigne simplement sur le vendeur et sa connaissance de la marque.

Limiter sa recherche localement

La bonne auto se trouve rarement dans le département. Si on a un cahier des charges précis, le terrain de chasse est au minimum la Région, mais plus souvent la France voire l'Europe de l'Ouest.

Acheter un "test PIWIS"

Pour tout savoir sur cette mode, lisez l'article qu'est-ce qu'un test PIWIS ? et vous saurez que ce document brandi par le vendeurs n'est pas la garantie d'un véhicule sain ou à éliminer.

Acheter un prix

Acheter le véhicule le moins cher est rarement la solution la plus économique. Sauf cas très particuliers, une auto saine, entretenue, bien équipée, bien documentée, aura un prix supérieur aux véhicules moins recommandables. De plus, il faut conserver une somme d'argent pour d'éventuels imprévus (les pneus s'usent vite) ou améliorations (régulateur de vitesse, kit mains-libres Bluetooth, détails esthétiques divers).

Bref, vous l'aurez compris, les pièges sont nombreux et il est peut-être judicieux de se faire accompagner par un spécialiste.

Bonne chasse à tous !

Ceci est un article original, conçu et rédigé par nos soins.
Aucune copie, même partielle, n'est autorisée sans l'accord préalable d'Atelier Palmers.

Qui est Palmers ? Avis clients Tarifs blog © Atelier Palmers 2018